Comprendre le TDAH : traitements et nouvelles découvertes

Le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est un trouble neurologique qui affecte environ 5 à 10 % des enfants d’âge scolaire et près de 2,5 % des adultes. Il se caractérise par une incapacité à se concentrer, une impulsivité et une hyperactivité, ce qui peut entraîner des difficultés dans les relations sociales, la vie professionnelle et la vie quotidienne.
Par ailleurs, des études récentes ont identifié des mutations génétiques communes et suggèrent un lien entre le microbiote intestinal et le risque de TDAH chez les enfants.

Les symptômes peuvent apparaître dès l’enfance et persister à l’âge adulte. Les symptômes courants comprennent :

  • Difficulté à se concentrer sur une tâche ou à rester concentré pendant de longues périodes
  • Impulsivité, qui peut se manifester par des actes impulsifs tels que la prise de paroles excessive ou l’agitation
  • Hyperactivité, qui peut se manifester par une incapacité à rester assis 

Le TDAH peut avoir un impact significatif sur la vie quotidienne, les relations sociales et la réussite académique et professionnelle. Cependant, il existe des traitements efficaces pour aider à le gérer.

Des traitements médicamenteux

Les médicaments stimulants sont le traitement le plus couramment prescrit. Ils aident à améliorer la concentration, à réduire l’impulsivité et l’hyperactivité. Les médicaments stimulants les plus couramment utilisés comprennent la méthylphénidate (Ritalin) et l’amphétamine (Adderall).

Malheureusement, les médicaments stimulants peuvent avoir des effets secondaires tels que des maux de tête, des troubles du sommeil et une perte d’appétit. Il est important de travailler avec un professionnel de la santé pour trouver le traitement médicamenteux qui convient le mieux à chaque individu.
Les conditions de prescription des médicaments sont ainsi très strictes.

D’autres alternatives

Les thérapies comportementales et cognitives peuvent aider à développer des compétences pour mieux gérer les symptômes du TDAH. Les thérapies comportementales peuvent aider à développer des stratégies pour mieux gérer les comportements impulsifs et l’hyperactivité. Les thérapies cognitives peuvent aider à développer des compétences pour mieux gérer les pensées et les émotions.

Ce n’est pas un trouble qui disparaît avec le temps, mais il est possible de vivre une vie épanouissante avec. En travaillant avec un professionnel de la santé et en utilisant des stratégies pratiques, les personnes atteintes peuvent gérer leurs symptômes et atteindre leurs objectifs.

27 mutations génétiques

Une étude menée par des chercheurs de l’université d’Aarhus, au Danemark, a identifié 27 mutations génétiques communes qui augmentent le risque de TDAH. Ces variantes génétiques ont un impact sur le développement précoce du cerveau, affectant notamment les gènes qui sont exprimés dans les neurones dopaminergiques. Les chercheurs ont également découvert que les facteurs génétiques qui augmentent le risque du trouble peuvent avoir des effets sur les capacités de lecture, de calcul, l’attention et la mémoire à court terme.

Rôle du microbiote intestinal

Une nouvelle étude suggère que la composition du microbiote intestinal pourrait jouer un rôle dans le risque TDAH chez les enfants. Des chercheurs taïwanais ont comparé les échantillons fécaux de 35 enfants atteints du trouble avec ceux de 35 témoins sains et ont constaté que les échantillons d’enfants atteints de TDAH présentaient des niveaux plus élevés de certaines espèces de champignons et des niveaux plus faibles d’autres espèces. Les scientifiques ont également réalisé des expériences avec des cellules cultivées en laboratoire qui ont montré que la présence en abondance de Candida albicans dans les échantillons des enfants malades augmentait la « perméabilité des cellules qui tapissent l’intestin », ce qui pourrait créer un « intestin qui fuit » et entraîner une inflammation dans tout le corps et le cerveau, ce qui pourrait être l’une des explications à l’apparition du TDAH.

Pour plus d’informations sur les conditions, et sur le traitement médicamenteux, retrouvez les informations sur la brochure « Vous… et le traitement du trouble déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH) par méthylphénidate »

TDAH France
ANSM Santé
Ameli
Mutation génétiques
Le microbiote intestinal

Ils nous font confiance

Nos avantages

Votre sélection

Vous n'avez pas encore choisi de formation ?

Découvrez nos formations pour les professionnels du secteur médico-social, sanitaire et social en cliquant ici : Nos formations